Codroïd-19 – Une aventure collective au service de la science et de l’intérêt général

Adaptations
© Suzon-Beaussant
© Suzon-Beaussant

Au troisième jour de confinement, une équipe de designers de jeux sérieux se retrouve en visioconférence pour une game jam improvisée sur le week-end. Objectif : prototyper un outil pédagogique ludique autour de l’emballement futur de la courbe épidémiologique du Covid-19. Dès le dimanche matin, une mécanique intéressante prend forme. Nous tenons quelque chose. Un mois plus tard, le jeu imprimable Codroïd-19 est disponible gratuitement au téléchargement. Retour sur un succès inattendu.

Dès le mois de janvier, les médiateurs scientifiques de tout bord proposent des supports pour apporter leur contribution au débat public. Le seul jeu qui permette de parler du Covid-19 s’appelle Pandémie mais il ne brille pas par ses apports pédagogiques.
Jérôme est médiateur scientifique à l’école de l’ADN à Genethon et il suit depuis quelques mois un DIU « Apprendre par le Jeu » au Centre de Recherche Interdisciplinaire (CRI). Au détour d’un message sur WhatsApp, il propose aux membres de sa promo de travailler sur un jeu sérieux.
Matthieu est médiateur numérique dans le Réseau Canopé et rapidement il se saisit des informations pour proposer un plateau minimaliste. Des pois cassés font office de pions.
Suzon est serious game designer à Evolud’. Le dimanche soir, elle poste une photo sur LinkedIn pour partager son activité du week‑end. Et là, les réactions sont immédiates : beaucoup de likes, de commentaires, de demandes pour tester. Il se passe quelque chose. Les obligations familiales et professionnelles, le travail en distanciel font que rien n’est simple pour personne mais nous devons continuer.
Delphin est conseiller en innovation pour le Centre Européen d’Entreprises et d’Innovation Créativ, il développe dans les jours qui suivent un mini-site internet pour présenter le jeu, recruter des beta-testeurs et télécharger les fichiers imprimables.

Nous avons tous cette passion commune du jeu chevillée au corps : une équipe de dingue est née.

© Suzon-Beaussant
© Suzon-Beaussant

Plusieurs contributeurs proches proposent des idées et font les frais d’un alpha-test injouable avec des règles incompréhensibles car rédigées rapidement. Dans les jours qui suivent, nous recrutons dans nos réseaux respectifs des relecteurs, développeurs web et graphistes, tous bénévoles, pour nous aider à faire vivre ce beau projet ludique et pédagogique. Il sera développé sous licence Creative Commons pour être utilisable et modifiable par tous.

Et là, de nombreuses heures sont consacrées en soirée pour réécrire les règles, tester, rajouter des cartes Évènements et Mesures, tester, faire des points en visio, tester, corriger les fautes, tester, équilibrer le jeu, tester… afin de livrer un produit utilisable à une communauté de 120 beta-testeurs qui piaffe d’impatience.
En parallèle, Jérôme conçoit un support pédagogique de discussion pour faciliter les échanges autour du Covid-19. Les données scientifiques sont revues et discutées avec plusieurs chercheurs dont Ali Saïb, enseignant-chercheur en virologie au CNRS et président d’honneur-fondateur de l’Arbre des Connaissances.

Le 22 avril, soit un peu plus d’un mois après le début de la game jam, le jeu est disponible sur le site. Delphin a réalisé dans les jours qui précèdent plusieurs teasers sous forme de posts sur les réseaux sociaux assortis d’une courte vidéo qui installe l’ambiance du jeu.

Qu’est-ce qu’une game jam ? Événement durant lequel des groupes de développeurs, passionnés et game designers volontaires se réunissent pendant un temps limité afin de travailler sur des projets de jeu en mode collaboratif.
© Tiphaine Boilet - Robot Codroïd-19
© Tiphaine Boilet – Robot Codroïd-19

 

« Vous êtes l’IA en charge d’un tranquille petit système planétaire au large de la constellation de la Couronne. Quelques robots de votre circonscription ont été contaminés par un virus… Dans ce jeu, vous allez vivre une expérience proche de la réalité à partir des données collectées au cœur de l’épidémie de Covid-19. Vous allez pouvoir tester différentes manières d’agir selon les cultures locales, le rapport au système de santé, à la collectivité ou aux libertés individuelles. Comme toute épidémie, les effets sont lents à se faire sentir et vous pourrez observer la propagation du virus entre les robots dont vous avez la gestion. Vous aurez parfois le sentiment d’être démunis et de ne pas maîtriser grand-chose… Et pourtant, il faut faire face en trouvant les enchaînements de mesures qui préserveront votre système de santé et sauvegarderont un maximum de robots du recyclage. »

À ce jour1, plus de 6 000 familles ont joué à Codroïd-19. Entre 350 et 1 000 visites sur le site, entre 250 et 600 téléchargements chaque jour et plus de 1 700 vues sur les réseaux sociaux. D’autres développements et activités sont en cours : bonus, extensions, traductions, règles vidéo, des formations professionnelles, une version digitale.

Pour aller plus loin : 

 

  1. Article rédigé la semaine du 11 mai 2020