En route vers la COP21

Environnement et Médiation – COP 21
Petits-debrouillards

Avec leur campagne nationale « Education aux transitions – En route vers la COP21 », les Petits Débrouillards souhaitent mettre en débat les enjeux liés aux dérèglements climatiques.

 

Avec ses partenaires sur les territoires et son expérience éducative auprès des jeunes et du grand public, les Petits Débrouillards se sont engagés en 2015 dans une campagne nationale « Education aux transitions – En route vers la COP21 ». Le projet vise à encourager l’appropriation et la mise en débat des enjeux complexes liés aux dérèglements climatiques et aux transitions.

Ainsi, tout au long de l’année 2015, nous avons déployé sur les territoires une palette d’activités pédagogiques, axées sur la démarche expérimentale, et des temps de débats pour mieux comprendre les concepts du dérèglement climatique, ses causes, ses impacts et les enjeux de transitions sociales et écologiques qui se posent à nous.

Parmi les activités développées, le ScienceTour Climat a sillonné la France en vue d’expliciter les causes et impacts du changement climatique au travers d’expériences et investigations scientifiques ouvertes à tous. Les Cités débrouillardes ont abordé pour nombre d’entre elles les enjeux climatiques et de transitions permettant de débattre de ces questions avec les habitants des quartiers. Les cafés-sciences ont été l’occasion d’échanger et d’approfondir avec des scientifiques un sujet lié au climat. De manière plus régulière, les temps d’activités périscolaires ont également permis d’aborder auprès d’un public jeune la question climatique.

La MEDCOP21 (3 & 4 juin 2015, Marseille), ayant pour objectif de définir un agenda des solutions pour le pourtour méditerranéen, a été l’occasion de porter dans cet espace les enjeux d’engagement de la jeunesse. Nous étions également présents au Sommet mondial climat et territoires (1er & 2 juillet 2015, Lyon) pour que soient entendus les enjeux éducatifs comme enjeu clé des transitions.

Nous avons porté une vision renouvelée des approches éducatives, axées sur le décloisonnement des savoirs, la décentralisation des lieux de production et de dissémination scientifique, l’ouverture de lieux d’expérimentation d’initiatives portées par les citoyens et le développement de nouveaux parcours de formation en lien avec les acteurs du territoire.

Au travers de ces activités, nous n’avons pas seulement cherché à informer sur le dérèglement climatique, mais à mettre en œuvre des formes renouvelées de production et de dissémination des savoirs invitant à l’action. Il ne s’agit pas uniquement d’alerter sur l’urgence climatique, mais de co-construire des savoirs situés sur un territoire donné, d’encourager les lieux d’expérimentations d’alternatives dans lesquelles les citoyens sont acteurs et d’aller vers une réelle appropriation des enjeux de transformations sociales, économiques et écologiques auxquels nous sommes confrontés.

Au cœur des enjeux climatiques et de transitions écologiques et sociales, c’est plus largement une question démocratique qui est en jeu. La transition est intrinsèquement l’objet de débats citoyens pour définir ensemble ce que la société de demain sera. Notre rôle est d’animer cette mise en débat auprès de tous.