Entretien avec Mathieu Vidard, président des prix Diderot 2018

Amcsti
MVidard_Diderot

Les prix Diderot récompensent les projets et les acteurs engagés dans le partage des CSTI. Ils auront cette année un nouveau président : Mathieu Vidard, producteur et animateur de l’émission scientifique « La Tête au carré » sur France Inter.

Découvrez son parcours, son point de vue sur les scientifiques, les CSTI et les prix Diderot à travers cet entretien divisé en cinq extraits.

Partie 1 : Un parcours des lettres aux sciences

Mathieu Vidard est la preuve vivante que tous les goûts peuvent mener aux sciences ! Littéraire de formation, passionné de radio, de chant lyrique et de voyages en cargo, son éclectisme le conduit vers un sentier sur lequel il n’aurait pas penser s’aventurer : celui des sciences pour lesquelles il nourrit depuis 12 ans un appétit insatiable !

Partie 2 : Relever le défi de La Tête au Carré

Pour assurer chaque jour La Tête au Carré sur France Inter, Mathieu Vidard et son équipe ont dû s’immerger dans la culture scientifique qui ne leur était pas familière. Aux doutes de la première année a rapidement succédé la confiance après l’interview réussie du Prix Nobel Albert Fert. Depuis, pour le journaliste et ses coéquipiers, le plaisir d’explorer les champs infinis de la connaissance scientifique reste toujours aussi vif.

Partie 3 : Les scientifiques et la vulgarisation

Par crainte de prendre trop de distance avec la rigueur scientifique, de minimiser, voire de dénaturer, leurs connaissances et celles de leur discipline, certains scientifiques ne s’engagent pas dans la transmission de leur savoir. Un fait que déplore Mathieu Vidard qui, s’il reconnaît les difficultés posées notamment par les mathématiques en terme de vulgarisation, ne s’interdit toutefois d’aborder aucun sujet scientifique.

Partie 4 : Culture scientifique : plébiscitée par le public, déconsidérée par les « élites »

Si l’appétit du grand public pour les sciences ne cesse de croître, Mathieu Vidard regrette en revanche la méconnaissance ou le désintérêt des élites qui se traduit notamment par des baisses budgétaires pouvant impacter l’indépendance des chercheurs.
Il y a, selon lui, « un terrible malentendu entre l’attente du public, son intérêt, sa curiosité, et la réalité politique ».

Partie 5 : Président des prix Diderot de l’Amcsti

Chaque année, les prix Diderot créés en 2002 par l’Amcsti récompensent les projets et les acteurs engagés dans le partage des cultures scientifique, technique et industrielle. Le 15 octobre, Mathieu Vidard présidera la cérémonie de remise des prix à 18h30 au Théâtre de la Reine Blanche, 2 bis passage Ruelle à Paris après avoir participé au jury le 27 septembre.


Pour tout savoir sur les prix Diderot et s’inscrire à la cérémonie de remise :
https://www.amcsti.fr/fr/actions/prix-diderot-2018/