2-7-© 2011 Musée du Louvre : Martine Beck-Coppola