Il y a tant d’histoires, d’actualités, de rêves à raconter

Science en partage 2.0
florence-porcel

Créatrice et animatrice de la chaîne Youtube « La folle histoire de l’Univers », Florence Porcel présente, avec la même liberté de ton que dans son journal télévisé de l’espace, sa démarche et ses projets.

 

Auteure, comédienne et animatrice, je mets mes compétences au service de la culture scientifique, par passion. Et ce sont surtout les sciences dures et le domaine spatial qui me font vibrer.

Il y a tant d’histoires, d’actualités, de rêves à raconter, tant d’images à admirer, que le fait que ces thématiques soient si peu traitées dans les médias classiques me semble être une anomalie. Surtout quand on considère la place de la France dans ces domaines !

J’ai donc créé une chaîne Youtube pour y proposer un programme que j’aurais adoré voir : « La folle histoire de l’Univers », sorte de journal télévisé de l’espace et des sciences ; pour ensuite y réaliser des vidéos sur des sujets plus généraux, comme les ondes gravitationnelles ou la relativité restreinte.

Dans la forme, j’essaye toujours d’y glisser les « vannes les plus pourries », parce que oui, on peut parler de sciences avec humour et légèreté, sans transiger sur la rigueur des informations. Et c’est, je pense, ce qui me lie à ma communauté : l’envie réciproque de s’amuser, d’apprendre, et de mon côté un devoir de fiabilité pour que la confiance demeure.

C’est la raison pour laquelle j’ai de nombreux liens avec des chercheurs, scientifiques, ingénieurs, astronautes, doctorants ; je me déplace régulièrement là où ils travaillent, que ce soit lors d’évènements ou de manière plus informelle, pour mieux comprendre leurs conditions de travail, leurs recherches, les limites techniques ou les difficultés économiques ou politiques. Pour mes vidéos, face caméra, je me fais systématiquement relire par l’un d’entre eux. Je les sollicite aussi pour toutes mes autres activités de vulgarisation, hors Youtube.

Comme les médiateurs au sein des structures de CSTI, je diffuse la culture scientifique au grand public avec la plus grande rigueur qui soit – ce qui n’empêche pas, encore une fois, ni la passion, ni l’humour. Mais nous n’avons pas les mêmes méthodes : j’ai une démarche artistique, je n’ai pas de formation scientifique, j’ai peu de contact direct avec le public et je suis moins dans une position de « sachante » que de « bonne copine avec laquelle on s’émerveille et on s’amuse » – du moins c’est comme ça que je ressens le lien que j’ai avec les internautes.

Comme les professionnels, je fais de la vulgarisation scientifique à plein temps mais je ne suis rattachée à aucune institution ou société. Je jouis donc d’une grande liberté ; le revers de la médaille est que je gagne moins d’un demi-SMIC par mois actuellement… et ce malgré trois projets menés de front (la série « Spatialiste » sur la chaîne String Theory, un scénario de bande-dessinée et la rédaction d’un livre) qui m’occupent plus d’une centaine d’heures par semaine. Ma chaîne Youtube, où je cumule les rôles de réalisatrice, cadreuse, chef opérateur, ingénieur du son, auteure, interprète, monteuse, productrice etc… ne peut se développer que sur mon temps libre.

Je fais toutefois le pari de pouvoir vivre de la culture scientifique, diffusée artistiquement avec passion, humour et liberté de ton, et j’ai bon espoir que l’avenir me donne raison.

 

Sa chaine Youtube : youtube.com/c/FlorencePorcel
Son site : florenceporcel.com
La chaine Youtube String Theory : youtube.com/c/StringTheoryFr