La Cité des télécoms

Quels I pour quelles cultures ?
Cité des télécoms
Cité des télécoms

Lieu d’histoire, vitrine interactive du futur et centre de culture scientifique, la Cité des télécoms située en côtes d’Armor est devenue fondation d’entreprise en 2006.

 

Familles, scolaires et groupes d’adultes : ils sont plus de 75 000 à franchir chaque année les portes de la Cité des télécoms. Née de la volonté de l’opérateur mondial des télécommunications, Orange, la Cité des télécoms est devenue en 2006 fondation d’entreprise et reste en 2014 le plus grand Centre européen dédié à la découverte des télécoms.

Un positionnement doublé d’un succès jamais démenti qui s’appuie sur un outil pensé d’emblée dans une démarche pédagogique et ludique.

La Cité des télécoms est située à Pleumeur-Bodou (22), lieu de naissance des premières transmissions internationales réalisées grâce au Radôme et son antenne cornet, classé monument historique et labellisé « Patrimoine du XXe siècle ».

La Cité des télécoms a pour vocation de rendre accessible au plus grand nombre le monde des télécommunications, mais aussi de valoriser les innovations dans le domaine des télécoms, du numérique et des énergies renouvelables. Il s’agit à la fois d’un lieu d’histoire, une vitrine interactive du futur et un centre de culture scientifique.

Dans cette démarche et à titre d’exemple, la Cité des télécoms vient d’inaugurer sur son esplanade (juste à côté du Radôme), le premier « Arbre à vent ® ». Ce prototype est un système éolien innovant de production d’électricité en forme d’arbre, dont les feuilles agissent comme autant de mini-éoliennes et dont les générateurs sont logés dans les tiges. L’ « Arbre à vent ® » contribue à l’alimentation électrique du Radôme.