Le centre de sciences, nouveau lieu d’activation et d’inclusion du territoire

Du partage des sciences à l'engagement citoyen - 40 ans de politiques de CSTI
© Le Dôme

Le Dôme, centre de culture scientifique installé sur un territoire post industriel en pleine mutation avec des problématiques urbaines et sociales fortes, a fondé son développement sur la coopération territoriale appuyée sur des outils originaux.

Le centre de sciences, nouveau lieu d’activation et d’inclusion du territoire

En 2015, Le Dôme a été créé par l’association Relais d’sciences dans le cadre du Programme des Investissements d’Avenir Inmediats (culture scientifique et égalité des chances). Implanté sur la Presqu’île de Caen, cet équipement est désormais au cœur de la création d’un vaste éco-quartier concentrant lieux culturels et espaces d’accueil de publics en très grande difficulté (migrants, sans-abris, prostituées)

Dans cet espace de friction entre deux mondes très différents, Le Dôme se construit une identité originale, loin d’un « simple » centre de sciences réservé à des publics initiés. Son projet culturel, tourné depuis l’origine vers la participation des publics au travers d’ateliers, positionne aujourd’hui Le Dôme comme un tiers lieu au carrefour de la recherche-action, de l’innovation pédagogique et de l’animation de réseaux. 

Pendant 15 ans, l’équipe du Dôme a travaillé hors les murs ce qui lui a permis de se construire une culture du réseau et de développer une méthodologie de coopération territoriale en 3 étapes : 

  1. définir une stratégie et un programme d’action pluriannuel avec un partenaire-clé, appuyés sur une expertise reconnue du Dôme,
  2. impulser la collaboration en répondant à un appel à projets majeur, une labellisation ou une collaboration nationale permettant d’obtenir un financement pluriannuel,
  3. créer ou intégrer un réseau territorial facilitant le déploiement territorial, le partage des réalisations et l’enrichissement mutuel.

À titre d’illustrations, cette méthodologie a été déployée dans trois domaines qui fondent aujourd’hui l’identité et l’expertise du Dôme : le dialogue sciences et société, l’inclusion et la reconnaissance des compétences, l’activation territoriale à travers les nouveaux espaces de socialisation.

Sur le dialogue Sciences et Société
  • La co-construction d’une stratégie et d’un plan d’actions sur trois ans Sciences avec et pour la Société avec l’Université de Caen Normandie a amené à sa labellisation « SAPS » (« Science Avec et Pour la Société ») dès novembre 2021. Ce programme, basé sur des outils de référence du Dôme désormais partagés avec l’Université (TURFU Festival, Concours Têtes chercheuses, etc.) a déjà conduit à l’organisation d’un Forum Régional CSTI, à un prix SAPS pour les chercheurs et à la création d’un Master Sciences et Société qui ouvre à Caen en septembre 2022.  La Région Normandie a confié au Dôme et à l’Université de Caen le pilotage du Groupe de Travail Dialogue Sciences & Société dans le cadre de la rédaction de la Stratégie Régionale Enseignement Supérieur Recherche et Innovation (SRESRI).
  • Le Dôme est également fortement impliqué dans la création du réseau national de sciences culturelles participatives Particip’Arc depuis l’origine du projet. 
Sur l’inclusion et la reconnaissance des compétences sociales
  • Fort de son expertise sur la reconnaissance des compétences par les open-badges (Le Dôme est le siège de l’association nationale Reconnaître) et ses expériences dans la remobilisation des publics fragilisés, Le Dôme a co-fondé et coordonne le dispositif Territoires partagés, lauréat du Programme d’Investissement dans les Compétences 100 % Inclusion. Fort d’un consortium de 6 acteurs de l’accompagnement social et des tiers lieux, Territoires partagés a permis la création de 15 nouveaux emplois entre travail social et médiation culturelle consacrés à la remobilisation des personnes en grande difficulté.
  • Le Dôme est également co-fondateur du Hub normand d’inclusion numérique NUMI, lauréat de l’appel à projets de la Banque des Territoires. Dix emplois vont ainsi être créés pour soutenir la montée en compétences des accompagnants numériques. 
Sur l’activation territoriale à travers les nouveaux espaces de socialisation
  • Le Dôme s’est investi dans la création du réseau régional des tiers lieux normands (TILINO) et au sein du Réseau Français des FabLabs. Il est également le bâtiment totem de la French Tech Caen Normandy labellisé French Tech Central. Enfin, Il a obtenu le label New European Bauhaus (UE) qui lui permet d’intégrer des collaborations européennes.
  • Ces implications lui ont permis de créer, en 2021, avec une vingtaine d’établissements, un Pôle Territorial de Coopération Associatif (PTCA) sous forme associative qu’il préside. Ce pôle est devenu l’un des 10 lauréats en France du programme Quartier Culturel Créatif du Ministère de la Culture. 

Grâce à cette stratégie et à l’implication dans ces réseaux de coopération, Le Dôme a initié ou participé à plus de 80 appels à projets en 10 ans avec un taux de réussite de 71 % et un impact estimé à plus de 15 millions d’euros pour des projets en Normandie, une grande partie de ces fonds (70 %) permettant le financement direct des actions de ses partenaires. Une étude économique est en cours pour mesurer concrètement l’impact du Dôme dans la création de valeur et les retombées sur son territoire, démontrant ainsi son rôle d’activateur territorial.