L’implantation du CCSTI des Pays de l’Adour dans le bassin industriel de Lacq

Quels I pour quelles cultures ?
lacq-odysee

Sur un territoire en constante évolution, depuis la découverte du gisement de gaz en 1951, Lacq Odyssée vise à mettre en culture les transformations et les innovations générées par le site industriel.

 

La création en 1984 de Lacq Odyssée, le CCSTI des Pays de l’Adour, s’inscrit dans une dynamique visant à capitaliser l’histoire récente du bassin industriel de Lacq et à favoriser l’émergence de nouveaux acteurs locaux. L’objectif n’étant pas d’intervenir dans le développement économique mais d’accompagner les mutations en cours par des actions visant à mettre en culture les transformations de pratiques et les innovations générées par les forces vives du site industriel.

Le centre de sciences est inscrit au coeur d’un territoire industriel marqué par des évolutions économiques et techniques importantes : en l’espace de deux générations, le site d’extraction gazière d’hier s’est transformé en une plateforme de chimie fine particulièrement attractive dans la période actuelle.

Ainsi, les partenariats de Lacq Odyssée avec les acteurs économiques, sociaux et industriels sont constants et prennent des formes diverses, allant de la création d’expositions à des opérations plus complexes.

Si, dans les années 1980, les interlocuteurs privilégiés du CCSTI des Pays de l’Adour étaient les associations locales, les organisations syndicales et les comités d’entreprises, aujourd’hui, les industriels, responsables du développement économique ou universitaires ont intégré l’intérêt d’une information non institutionnelle vers les publics.

Voici quelques exemples récents qui illustrent les activités du centre en ce domaine :

  • En 2010, à l’occasion de la fermeture de l’usine chimique (CELANESE) et de la fin prochaine de production de gaz commercial, la Communauté de Communes de Lacq sollicite le CCSTI pour développer un outil d’information grand public concernant les articulations industrielles du bassin et ses potentiels de développement, en lien avec la recherche publique et privée. L’exposition, animée par un salarié de la collectivité, a circulé pendant plus d’une année sur le bassin industriel.
  • En 2012, avec la Maison des Sciences de l’Homme d’Aquitaine, l’Université de Pau et des Pays de l’Adour et le CNRS, Lacq Odyssée organise un colloque à Mourenx intitulé « Trajectoires et Enjeux Territoriaux du Bassin de Lacq ». Les actes de ces journées sont publiés par les Cahiers du Patrimoine sous le titre « Le bassin de Lacq : métamorphoses d’un territoire ».
  • Enfin, la collaboration industrielle la plus opérationnelle à laquelle est associé le CCSTI est celle qui le lie contractuellement à TIGF, société gérant le réseau de transport de gaz commercial du quart sud ouest de la France. Depuis 2007, Lacq Odyssée accompagne les chantiers de construction de cet opérateur européen en développant des actions d’information du grand public et des scolaires habitant les territoires traversés par ceux-ci. Pour cela, un outil d’information articulé autour de trois thèmes a été développé : un espace consacré au marché du gaz de la production à la consommation, une maquette du chantier et un espace destiné à mettre en valeur les mesures prises en matière et protection des espaces naturels dans la conduite des chantiers.

Ces trois exemples mettent en lumière la diversité des partenariats et actions engagées par Lacq Odyssée en matière de culture industrielle. Ils relèvent surtout un enracinement de longue date sur ce territoire en constante évolution économique depuis la découverte du gisement de gaz en 1951.