Mission Proxima à la Cité de l’espace

Explorer les transitions
_B4A2321

Si la vocation de la Cité de l’espace de Toulouse est bien de partager l’aventure spatiale, pouvoir s’appuyer sur un astronaute français dégage d’innombrables pistes de médiation. C’est aussi par l’intense activité de communication autour de son expérience que Thomas Pesquet a ouvert de belles perspectives.

Une des grandes missions inscrites dans l’ADN de la cité de l’espace est de faire rayonner le savoir-faire spatial français et notamment toulousain : recherche, industries, universités et grandes écoles, institutions et sociétés savantes y forment une filière d’exception.

L’engagement de la Cité de l’espace de Toulouse, dans les grandes actualités spatiales, suscite non seulement un coup de projecteur sur les activités du centre, mais également sur tous les acteurs spatiaux.

Le 17 novembre 2016, Thomas Pesquet devenait le 10è astronaute français de l’Agence spatiale européenne (ESA) à aller dans l’espace. Destination : la Station spatiale internationale (ISS), pour 6 mois de recherches scientifiques.

La Cité de l’espace a une longue histoire avec les astronautes. Elle a pour marraine Claudie Haigneré et elle accueille régulièrement astronautes et cosmonautes de tous les pays pour des évènements, conférences… Elle a d’ailleurs reçu Thomas Pesquet en 2009 dès sa sélection comme astronaute. Elle a donc organisé un suivi spécial de sa mission, Proxima, en lien avec le CNES, l’agence spatiale française, et l’ESA.

Astronautes : une exposition avec les astronautes

Cette exposition temporaire – qui deviendra itinérante après sa fermeture fin 2018 – a ouvert ses portes le 20 octobre 2016. Immersive et interactive, Astronautes – entièrement conçue par la Cité de l’espace – emmène les visiteurs à la découverte de la vie quotidienne à bord de l’ISS. Ils sont d’abord sensibilisés aux conditions extrêmes de l’espace (impesanteur, vide, radiations cosmiques) avant de pénétrer dans une évocation de la station spatiale, où des astronautes les accompagnent dans une découverte concrète et sensitive de leur vie et de leur travail en mission.

Dans les 23 dispositifs interactifs et audiovisuels composant l’exposition, 13 astronautes (dont Thomas Pesquet) de 10 nationalités différentes partagent (via des témoignages vidéos pour la plupart spécifiquement tournés pour l’exposition) leurs propres expériences et sensations d’espace avec le public ; une expérience inédite rendue possible, grâce à une collaboration étroite avec le CNES, l’ESA, la NASA, Roscosmos (l’agence spatiale russe) notamment.

Le défi : « Vis ma vie d’astronaute »

Au cœur de l’exposition, des ateliers sensoriels de 30 minutes sont proposés à 7 équipages de 5 personnes. Le défi ? Tenter de réaliser plusieurs gestes « à la façon d’un astronaute dans la station spatiale » où tous les objets flottent, et où le haut et le bas n’existent plus. Guidés par un animateur, les visiteurs vont réaliser des expériences concrètes et ludiques qui leur feront éprouver une certaine perte de repères sensoriels… Comme un astronaute qui s’acclimate à l’espace les premiers jours de sa mission et qui doit travailler en impesanteur.

La pierre de mars : un symbole dans la poche de Thomas Pesquet

Avant son départ, la Cité de l’espace a confié à Thomas Pesquet une véritable météorite martienne qu’il a présentée depuis l’ISS au grand public via son compte Twitter. Il y lance notamment un appel à faire voyager cette petite pierre encore plus loin : « le plus beau des symboles serait qu’elle continue son voyage à l’occasion d’un futur vol habité vers la Lune ou à bord d’un rover martien ».

À son retour de mission, Thomas Pesquet a ramené la pierre à la Cité de l’espace, où elle va être exposée… jusqu’à ce qu’un nouvel explorateur réponde à l’appel lancé par l’astronaute ?

L’actualité : Mission Proxima « en live »

Le 17 novembre 2016, la Cité de l’espace a ouvert gratuitement ses portes pour permettre au plus grand nombre de vivre le départ de Thomas Pesquet en direct. Tout le site était dédié à cet évènement exceptionnel : retransmission en direct du lancement dans toutes les salles et en extérieur, animations, témoignages d’experts et scientifiques associés à la mission Proxima… 6 200 visiteurs, de très nombreux internautes via notre streaming et de nombreux médias (TV, radio, presse écrite) sont venus encourager le français.

Un dispositif similaire a été mis en place pour son retour sur Terre le 2 juin dernier. Plus de 3 000 visiteurs et de très nombreux internautes (plus de 183 000 connexions sur notre streaming) ont vécu en direct l’impressionnant voyage de 3h30 vécu par Thomas Pesquet.

Les grands évènements : Célébrer le vol habité

La Cité de l’espace a donné en 2017 une dimension nationale au 8è congrès scientifique des enfants, qu’elle organise chaque année. 900 élèves de CM1, CM2 et collégiens ont présenté leurs travaux autour du thème « Vivre dans l’espace », dans les centres de science partenaires de l’opération : la Cité de l’espace de Toulouse, le Jardin des sciences de Strasbourg, associé à l’ISU (International Space University), le Planétarium de Vaulx-en-Velin et la Cité des sciences et de l’industrie de Paris.

La Cité de l’espace a organisé avec le CNES et l’ESA un inflight call le 9 mai. Cet échange de 20 minutes entre l’ISS et la Cité de l’espace, au cours duquel des questions ont été posées à Thomas Pesquet en direct et via Facebook, a été suivi par plus de 600 visiteurs et en streaming sur son site Internet.

Le congrès mondial des astronautes réunit chaque année une centaine d’astronautes internationaux, membres de l’Association des explorateurs de l’espace, ayant tous réalisés au moins une orbite autour de la Terre. Placée sous le haut patronage du CNES, la 30è édition de ce congrès est organisée du 16 au 20 octobre 2017 par Toulouse Métropole et la Cité de l’espace, avec le partenariat officiel de l’ESA et d’Airbus.

Cette édition 2017 clôturera en beauté une année résolument placée sous le signe de l’exploration spatiale humaine – et plus particulièrement de la mission Proxima – à la Cité de l’espace qui fêtera, au soir du 20 octobre 2017, ses 20 ans avec plus de 100 astronautes… Et bien sûr son public !