Le Muséum chez vous pendant la fermeture

MCV_Ours_élémentaire

Le Muséum de Bordeaux a fermé ses portes en 2009 afin de préparer sa rénovation. Depuis, les collections sont visibles ailleurs et autrement. Des expositions hors les murs sont régulièrement organisées dans d’autres espaces (autres musées, médiathèques, salles polyvalentes). Mais les collections viennent aussi encore plus directement à la rencontre du public grâce au dispositif « Le Muséum chez vous ».

Comment est né « Le Muséum chez vous » ?

Avant d’être mis en œuvre sous la forme actuelle, le projet a été testé à l’occasion de la Fête de la Science. La première expérience, dès 1999, avait permis d’aller à la rencontre de 45 classes en une semaine. À partir de septembre 2009, ce dispositif d’animations itinérantes, proposé initialement au public scolaire, se décline aussi à présent au sein des centres de loisirs, des médiathèques, ainsi que des résidences pour personnes âgées.

La fourgonnette du Muséum parcourt les rues de Bordeaux et sillonne les routes du département, permettant à un médiateur scientifique d’apporter, au plus près du public, une sélection de spécimens qu’il présente et commente.

Les thématiques sont élaborées selon leurs divers centres d’intérêt et le médiateur adapte son propos et son langage au public concerné. Ainsi, chaque année, la demande croît. Plus de 500 groupes réunissant 12 750 jeunes et moins jeunes, en provenance de 63 communes, ont bénéficié de ce dispositif en 2016.

Bac fouilles (2)

Comment se place le médiateur face à ce nouveau métier ?

Dans le contexte de la dématérialisation et du multimédia (qui sera abondamment utilisés dans le futur parcours muséographique du muséum rénové), le médiateur humain reste irremplaçable. Ce sont ici les qualités pédagogiques de l’intervenant, associées à une solide formation scientifique qui sont privilégiées, celui-ci devant s’adapter aux tout-petits, aux adolescents comme aux personnes âgées. Il doit savoir favoriser les questionnements et le partage d’expériences et de connaissances.

D’une façon générale, les animations sont fondées sur la proximité du public avec le médiateur et avec des pièces de collections du Muséum, permettant une interaction stimulante. Les spécimens naturalisés sont choisis avec soin au sein des collections dites muséographiques ou créés spécifiquement pour répondre aux contraintes de transport et de manutention. Ils sont accompagnés d’éléments un peu moins fragiles tels que des pièces ostéologiques, des coquilles, des moulages, des modèles. L’apport des spécimens est complété par des diaporamas mais aussi par des éléments de démonstration et de manipulation, ou encore par des jeux spécialement conçus (cartes, puzzles, loto, memory, etc.), permettant une utilisation en autonomie et en petits groupes. Des sélections d’albums de fiction ou documentaires sont également proposés au jeune public.

Comment avez-vous construit les animations « Le Muséum chez vous » ?

Les animations destinées au public scolaire ont été élaborées par les enseignants mis à disposition par l’Éducation nationale, à partir de thématiques d’expositions ou d’animations du Muséum. Les adaptations aux autres publics ont fait l’objet de sujets de stages d’étudiants en médiation scientifique et éducation à l’environnement, sous la direction de l’équipe de conservation du Muséum qui assure aussi la sélection et le conditionnement des spécimens ; le planning et le secrétariat sont assurés par l’équipe administrative. Les médiateurs scientifiques sont mis à disposition par l’association Amuséum qui accompagne  le développement des activités pédagogiques du Muséum de Bordeaux.