Ne laissez pas les hologrammes vous échapper !

musee-de-l-holographie-2
© Musée de l'Holographie

Le Musée de l’Holographie a été créé le 15 mars 1980 à l’initiative d’Anne-Marie Christakis pour promouvoir l’holographie.

La première exposition d’hologrammes en Chine a déplacé les foules : plus de 4.000 visiteurs par jour se sont rendus au Palais des Expositions de Pékin en 1983. Depuis, les collections du Musée ont fait le tour du monde avec près de 400 expositions sur les 5 continents.

Membre fondateur de l’Amcsti, le Musée de l’Holographie a aussi exposé dans de nombreux lieux de CST : Casemate à Grenoble, Espace des Sciences à Rennes, Cité de l’Espace à Toulouse, Musée des Sciences de Laval…

Le Musée a décidé de cesser son activité d’ici à décembre 2018 et cherche un repreneur.

Les années 80/90 représentent l’âge d’or de l’holographie. Ces hologrammes ne seront plus jamais produits : « trop chers, trop compliqués ». L’époque des pionniers, des ambitions, est révolue.

Faut-il se résigner à laisser cette collection être dispersée ou partir à l’étranger et n’avoir plus comme hologrammes que ceux des cartes de crédit et des billets de banque ou des projections 3D qui n’ont d’holographique que le nom ?

Il est possible faire l’acquisition globale ou partielle de cette collection dont la richesse et la diversité permettent plusieurs expositions simultanées.

Pour plus d’informations, s’adresser à info@museeholographie.com