Retour sur Le Train du Climat

Environnement et Médiation – COP 21
train-du-climat

« Le Train du Climat est un formidable accélérateur de conscience et de connaissance » – Nicolas Hulot, lors de sa visite à Saint-Malo

 

Le Train du Climat a sillonné la France du 6 au 25 Octobre 2015. Il s’est arrêté dans 19 villes et a accueilli 23 000 personnes, 3 500 scolaires. Evénement national de la Fête de la Science 2015, soutenu par le MENESR, il a été la seule opération nationale d’envergure à destination du grand public hors de l’Île-de-France, en amont de la COP21.

A son bord, une exposition scientifique sur les enjeux climatiques conçue et animée par les Messagers du Climat, un collectif de scientifiques (chercheurs et techniciens) et de médiateurs réunis pour l’occasion, ainsi qu’un espace des solutions proposées par les entreprises et collectivités partenaires de Trains-Expo, filiale évènementielle de SNCF qui a permis le montage de l’opération.

A l’origine du projet, trois chercheurs toulousains travaillant sur les enjeux climatiques (Catherine Jeandel, Christophe Cassou, Serge Planton) et une responsable de médiation culturelle et scientifique (Béatrice Korc), réunis autour de plusieurs objectifs :

  • Informer de manière précise les citoyens et les décideurs publics, partager savoirs et questionnements sur la base des connaissances produites par la recherche scientifique sur le climat, toutes disciplines incluses.
  • Co-construire un objet culturel inhabituel – une exposition de culture scientifique dans un train – combinant la rigueur des contenus apportés par les chercheurs et une exigence forte en matière de narration et de scénographie, privilégiant la convivialité et les espaces de dialogue.
  • Embarquer des scientifiques de tous âges et d’horizons divers, avec une bonne représentativité des SHS, comme médiateurs de l’exposition au contact direct des questions des visiteurs.
  • Proposer un projet global de médiation autour d’un objet culturel ambitieux, en veillant à la cohérence entre les disciplines scientifiques impliquées dans l’exposition, l’accueil de publics très diversifiés, la mobilisation des acteurs de la culture scientifique et de tous les acteurs locaux.
  • Favoriser la visibilité des actions mises en place par les acteurs scientifiques, culturels et institutionnels locaux, et valoriser les dynamiques territoriales autour du climat.

Etape après étape, le Train du climat s’est révélé un formidable laboratoire d’expérimentation de nouvelles formes de rencontres directes entre le monde de la recherche, des visiteurs souvent différents des publics « habituels » de la science, des décideurs publics rarement confrontés à la parole des chercheurs. Pour les 40 scientifiques embarqués, le train a été le lieu d’une expérience humaine porteuse d’innovations tant du point de la communication scientifique que des échanges autour des pratiques de recherche.

L’investissement des coordinateurs locaux de la Fête de la Science – Centres de Sciences – CCSTI, Universités, DRRT entre autres – en lien avec les collectivités, a permis l’ancrage du projet dans les territoires, à travers le montage d’évènements originaux dans chaque ville-étape.

Un mois après la fin du voyage du Train, les demandes affluent pour que l’expérience se prolonge, pour que les Messagers du Climat reviennent avec l’exposition et puissent dans certains cas proposer des temps de formation.

De nouvelles actions itinérantes sont en cours de réflexion pour 2016 ainsi qu’une adaptation des contenus de l’exposition sur support numérique. A suivre donc …