Science Ouverte en Arctique : l’aventure et les sciences

Science en partage 2.0
Arctique science ouverte

Quatre jeunes de Seine-Saint-Denis réaliseront cet été au Groenland une expédition scientifique, financée notamment via une opération de crowdfunding.

 

Directeur de recherche en embryologie moléculaire, Jacques Moreau est également un explorateur passionné de l’Arctique. Jeune retraité et bénévole à l’association « Science Ouverte », il a présenté à plusieurs reprises le Haut Arctique lors de conférences devant des lycéens de Seine-Saint-Denis. C’est ainsi que le projet d’une expédition pour quatre jeunes de Seine-Saint-Denis a pris naissance. Un projet un peu fou, qui s’attire le parrainage de Jean Malaurie et Jean-Louis Étienne et « frappe de stupeur » par son audace.

Le projet n’est pas celui d’un voyage d’agrément mais d’une véritable expédition. Il s’agit pour les jeunes de Seine-Saint-Denis de séjourner trois semaines en autonomie totale sur le plateau d’Inglefield, au Groenland, avec des objectifs scientifiques modestes, certes, mais réels. Ces objectifs proposés par Frédéric Olivier (MNHN), Julien Pétillon (CNRS), Dominique Laffly (Université de Toulouse) sont les suivants : la collecte de fossiles de bivalves pour analyse paléo-environnementale, le piégeage, la collecte et la conservation de minuscules araignées pour compléter les connaissances sur leur répartition et leur diversité dans les zones arctiques ainsi que des relevés in- situ pour aider à l’interprétation des images satellites.

Le 13 décembre 2014, une vingtaine de lycéens et d’étudiants participent à la réunion de lancement. D’autres viendront s’ajouter. Les principales étapes deviennent alors la recherche des contacts scientifiques et parrainages, la finalisation du projet et la rédaction d’une plaquette. Ensuite, un appel de fonds a été lancé sur le web, pour la réalisation duquel les jeunes joueront un rôle déterminant.

Lancé lors des Rencontres CNRS Jeunes de Poitiers, cet appel de fonds sera un succès (14 000 euros collectés directement ou via le site de crowdfunding). Enfin, en octobre 2015, 13 lycéens et étudiants ont effectué un stage d’une semaine. Ce stage enrichissant a permis de rencontrer des chercheurs passionnants qui continuent à suivre l’expédition.

La sélection des quatre partants pour le Groenland s’est faite sur la base de leur engagement et des lettres de motivation reçues. Ensuite, en avril 2016, ces derniers ont effectué une préparation logistique, physique, en groupe, pendant cinq jours de marche dans l’Aubrac.

Actuellement, la préparation se poursuit avec notamment la mise en place du suivi de l’expédition, entre le 19 juillet et le 19 août, pour ceux qui restent. Au château de Ladoucette, à Drancy, les déplacements effectués seront mis à jour quotidiennement sur une carte géante, et les conversations par satellites seront enregistrées et présentées. Une exposition sur l’expédition complètera le dispositif. Au retour, un film vidéo sera réalisé et des conférences organisées en direction de collèges et lycées.

Les quatre jeunes sélectionnés sont tous majeurs. Il s’agit de Élisa Chardon-Legrand et Nina Lopez, toutes deux en terminale scientifique à Saint-Denis, Youssef Soidi, élève en première ES à Aubervilliers et Arthur Chen, étudiant en deuxième année à Polytechnique.