Programme

Les actions et les lieux de médiation des sciences sont en première ligne face aux mutations de notre société. Ces espaces de partage du savoir et de co-élaboration de connaissances sont une des clés du développement de l’esprit critique. Comment accompagner les transitions avec la multiplicité de nos approches ? Et plus largement, quels rôles joueront demain les cultures scientifique, technique et industrielle ?

Découvrez le programme du 35e congrès de l'Amcsti !

Télécharger le programme
Programme
08:30 à 09:00

Café, sourire. Bienvenue !

Enregistrer

08:30 à 19:00

Stands de présentation de projets réalisés ou en cours : FOIRE-AUX-PROJET-CONGRES-2017.pdf

09:00 à 10:00

Inauguration

10:00 à 10:30

Présentation de projet futur ou en cours d’élaboration en plénière et en rendez-vous durant le congrès pour en discuter : COOP-CAFE-CONGRES-2017.pdf

11:00 à 12:30

La révolution numérique est en cours. L’utilisation d’Internet et des nouvelles technologies est omniprésente dans nos modes de vie et bouleverse nos relations à la connaissance, à la formation et au travail.

 

L’accès à l’information est facilité et d’une certaine manière Internet remplit le rôle du passeur de l’information.

Comment dès lors transmettre la connaissance ? Si l’accès à celle-ci est permanent, quelle expérience proposer aux visiteurs de nos lieux et aux participants à nos événements ? Le positionnement du médiateur se trouve questionné. Quel peut être son rôle auprès de publics connectés ? Est-il un passeur de connaissances ou un curateur spécialisé ?

Cette discussion avec Gilles Dowek permettra de questionner la place de la médiation à l’ère du numérique et de réfléchir collectivement à une nouvelle définition de cette interface entre publics et sciences.

Intervenants :

  • Gilles Dowek, Chercheur, Inria et École normale supérieure de Paris Saclay
  • Éloi Choplin, Directeur, TRIPLE C
Voir tous les intervenants
12:30 à 21:00

Coopérez autour d’un café ! Rencontrez vos futurs partenaires.

12:30 à 14:00

Déjeuner

14:00 à 15:30

Avant les années 90, innover était un processus d’amélioration de l’existant basé sur une combinaison de techniques. C’était du progrès prévisible. Depuis, les métriques bougent, les repères se déplacent, les compétences évoluent et se croisent. Une véritable remise en question des façons de procéder s’opère. Nous ne combinons plus des approches mais nous explorons l’inconnu. Cela implique non plus de décider dans l’incertain mais de générer des alternatives nouvelles qui élargissent l’espace de décision…

Les travaux des psychologues de la créativité montrent que nous ne sommes pas naturellement créatifs et que nous sommes victimes d’effets de fixation. Quels sont les raisonnements propres aux créateurs.rices et aux récepteur.rices ?  Comment la théorie C-K – qui porte sur la modélisation du raisonnement créatif – permet-elle de penser la transformation des écosystèmes ?

Effectuer une transition (écologique, numérique, … ) serait de passer d’un point A à un point B. Hors ce point B est souvent inconnu, tout autant que le chemin à parcourir pour s’y rendre. Le croisement des disciplines semble une réponse possible pour développer de nouvelles façons de penser puis de faire. Ces considérations trouvent des applications concrètes…

Intervenants :

  • Benoit Weil, Professeur, MinesParisTech
  • Éloi Choplin, Directeur, TRIPLE C
Voir tous les intervenants
15:30 à 16:00

Conçu à Grenoble et bientôt déployé dans onze territoires en France (agglomérations, départements, régions), Echosciences est le premier réseau social dédié aux amateurs et professionnels de la culture scientifique, technique et industrielle. Les responsables de ce projet vous présenteront la dynamique actuelle et les perspectives nationales.

Intervenants :

Voir tous les intervenants
16:00 à 18:00

Assemblée générale de l'Amcsti

18:30 à 20:00

L’utilisation de la notion de post-vérité grandit de manière exponentielle, mais savons-nous vraiment ce qu’elle recouvre ?

A l’heure où le positionnement dominant du « croire » s’enracine encore plus face au « savoir » et où les opinions se dressent en vérité au détriment des faits, comprendre les représentations de chacun permet de pouvoir en gérer les conséquences. La mobilisation de tous les acteurs de la chaîne du savoir est aujourd’hui plus qu’indispensable afin de replacer la question du discernement entre le « croire » et le « savoir » au coeur des projets, des débats et de l’agenda politique.

Pour endiguer ces phénomènes, monde scientifique et acteurs de la médiation peuvent lutter par l’explication, l’humour en évitant tout jugement et scientisme. La crise de confiance de certains de nos concitoyens envers les médias, comme envers les scientifiques suggère également que le binôme médias/scientifiques doit être repensé. Le travail collaboratif avec les citoyens semble être une des alternatives permettant d’instaurer une relation directe entre science et société et d’e mettre l’accent sur la transparence.

Il s’agit avant tout de redonner à la notion d’esprit critique une place prépondérante, et en filigrane de relever un défi important, celui de faire basculer la pensée simpliste vers la pensée complexe. Comme le dit Michel Serres : « Savoir a un coût. »

 

Ce sont sur ces chemins de pensées que Didier Pourquery et Gilles Boeuf vont nous conduire.

Intervenants :

  • Didier Pourquery, Directeur de la rédaction , The Conversation France
  • Gilles Boeuf, Professeur des Universités, UPMC MNHN
Voir tous les intervenants
20:00 à 21:00

Participez au bêta test du format événementiel de l’exposition Luminopolis, spécialement développé par Cap Sciences pour le congrès de l’Amcsti.

La cité savante oubliée « Luminopolis » a cristallisé en son sein toutes les connaissances sur la lumière. Vous êtes invité à entrer mais attention ! Une fois les portes de la cité franchies, vos quatre équipiers et vous devront réfléchir et faire preuve d’ingéniosité pour résoudre ses énigmes et gagner la porte de sortie !

Réunis par équipes de cinq congressistes, vous devrez répondre à un maximum d’énigmes. Soyez l’équipe la plus performante et vous vous verrez récompensés…

 

Soirée sur réservation limitée à 100 places, le lien vers le formulaire d’inscription sera communiqué aux personnes inscrites au congrès dans les semaines à venir.

21:00

Ouvert à tous les congressistes.

08:45 à 17:00

Comment s’inventent ou se ré-inventent les pratiques de médiation ? Étude de cas autour d’un sujet commun : la nature et l’environnement.

A l’aune des avancées technologiques, des changements de paradigmes, mais aussi au regard des mutations des sociétés, les pratiques de médiation se questionnent, évoluent et se diversifient. Des activités de terrain aux présentations de collections, des actions “hors les murs” aux visites connectées en passant par le développement des sciences participatives, les dispositifs s’inventent, se ré-inventent et se complètent. À partir de ce qui se fait dans le champs de la médiation de la nature et de l’environnement, nous questionnerons ces outils et leurs mises en perspective dans des contextes plus larges.

 

La matinée sera le moment de dresser un panorama de dispositifs de médiation autour de la nature. Le Jardin Botanique présentera ces actions et plus précisément “Izi Travel”, un dispositif de géolocalisation de sites d’intérêts permettant aux visiteurs connectés de recevoir des contenus liés au paysage qu’ils visitent. La compagnie Tombé du ciel exposera son travail de “théâtre documenté”, ou comment des artistes s’emparent de sujets scientifiques pour les faire vivre et les illustrer auprès de publics variés. Lors de son chantier de rénovation, le Muséum d’histoire naturelle de Bordeaux a conçu différents dispositifs pour aller à la rencontre des public, notamment le “muséum hors les murs”. Côté science présentera “les classes transplantées” : une semaine d’éducation par la recherche en collaboration avec de nombreux acteurs. L’association Terre et Océan participe à l’éducation à l’environnement aquitain en organisant des visites de terrain. Elle reviendra sur cette action très locale et sur sa complémentarité avec d’autres projets internationaux. En début d’après-midi, une visite du chantier du muséum sera organisée pour découvrir les nouveaux espaces en avant-première.

Sur la base des échanges de la journée et de l’expertise des participants, l’atelier collaboratif qui se tiendra en fin de journée aura pour thème « Observer – Analyser – Améliorer – Articuler les propositions de médiation ».

Animé par : Hervé Cazenabe – Directeur de GRAINE Aquitaine

 

RDV : 8H45 au Jardin botanique (Bordeaux Bastide – Esplanade Linné – Tram A / Bus 45 “Jardin Botanique”)

Intervenants :

  • Hervé Cazenabe, Directeur, GRAINE Aquitaine (réseau régional d’éducation à l’environnement)
  • Gaël Barreau, Médiateur Naturaliste, Terre & Océan
  • Nathalie Mémoire, Directrice, Muséum de Bordeaux
  • Philippe Richard, Directeur, Jardin botanique de Bordeaux
  • Jean-François Toulouse, Metteur en scène, Cie Tombé du ciel
  • Alexandre Nadaud, Chargé de médiation, Cap sciences
Voir tous les intervenants
09:00 à 17:00

Le printemps des fablabs a eu lieu. Ces espaces de création fleurissent avec chacun leurs spécificités : associatif, d’entreprise, universitaire, à vocation de recherche, de mutualisation, ou d’éducation. Ils attirent.

Les attentes sont hétérogènes selon les lieux et selon les publics. Ils peuvent être de formidables lieux intergénérationnels, d’inclusion, d’émancipation avec la science et la technique en filigrane.

Néanmoins les offres sont multiples, quels sont leurs modèles économiques ? D’un lieu bénéficiant de fonds publics versus un lieu autofinancé, est-ce-que les objectifs peuvent être partagés ? Quelle est la valeur ajoutée de nos lieux de médiation ?
Soulevons le capot des fablabs et mettons les mains dans le camboui des modèles économiques pour développer une offre en adéquation avec nos enjeux !

Animé par : Thomas Amourous – Directeur du 127° à Cap Sciences – @TAmourous

RDV : 9H00 à l’espace Nomade ( 39 Rue du Château d’Eau, 33000 Bordeaux )

Intervenants :

  • Thomas Amourous, Coordinateur général du programme Inmediats, Cap sciences
  • Johan Langot, Directeur - Science Animation, Science Animation
  • Nicolas Bard, Fondateur, Make ICI
  • Éric Ravaute, Gérant, Espace NOMADE
  • Laurent Chicoineau, Directeur, La Casemate
Voir tous les intervenants
08:30 à 17:00

Souvent perçue comme une injonction des tutelles, l’évaluation peut se révéler être autant un outil de suivi que d’amélioration et d’évolution des pratiques et des projets. Nos structures et nos projets sont également des terrains de recherche favorables sur les pratiques, les comportements et les rapports sociaux. Les quantités de données potentiellement à disposition nous offrent de nouvelles possibilités d’explorations, d’analyses et de présentation de nos actions. Nous devons nous y pencher !

Animé par : Bruno Dosseur – Directeur du Dôme – @Brunodoss14

 

RDV : 8H30 – 10 rue Croix de Seguey, 33000 Bordeaux (Bus 5N, 6 , 29 « Temps passé » ) – Réservoir Paulin

Intervenants :

Voir tous les intervenants
08:20 à 17:00

Les activités de loisirs culturels entrent dans le « champ concurrentiel de l’occupation du temps libre ». Le client français dispose d’une offre multiple pour occuper un temps moyen de 4h04 par jour. Comment s’effectuent les choix d’occupation du temps libre pour les publics ? Quelles conséquences sur la manière de construire l’offre des CSTI ? Comment être choisi dans la jungle des propositions et jusqu’où faut-il aller dans le marketing de l’offre ? Vivons une journée en prenant en compte ce paradigme !

Profitant du déplacement en bus Nicolas De Laitre dressera le paysage du marché du temps libre, sur lequel les structures de CSTI se positionnent, en s’appuyant sur les études relatives à l’occupation du temps libre des français. La visite du Grand Site de la Dune du Pilat sera l’occasion de s’intéresser à  la manière dont un site naturel à très fort pouvoir d’attraction touristique propose une démarche de culture scientifique à ces visiteurs. Comment cela participe à l’évolution de sa représentation, et comment ce ”grand site” permet de renvoyer cet important flux de visiteurs vers d’autres sites d’intérêt. Sur le retour, l’atelier “les questions clefs à me poser pour mon étude de marché” fournira à chacun des outils pratiques pour positionner sa structure sur le marché du temps de loisirs. Puis afin d’appréhender ce qui est le second espace d’occupation du temps de loisir – après le domicile personnel – à savoir les centres commerciaux, le groupe visitera Décathlon village qui relève le défi de capter un flux de visiteur et qui sera l’occasion d’illustrer comment se mène une réflexion autour de l’expérience client.

Animé par : Nicolas De Laitre – Directeur adjoint de Cap Sciences – @nicolasdelaitre

 

RDV 8H20 – à Cap Sciences  (départ en Bus 8H30 précises)

Intervenants :

  • Nicolas De Laitre, Directeur général adjoint, Cap sciences
  • Maria De Vos, Directrice, Grand Site de la Dune du Pilat
  • Pierre Godlewski, Directeur, Horwath HTL - Leisure Factory
  • Juliette Laborde, Responsable communication et animations, Décathlon Village
Voir tous les intervenants
09:00 à 17:00

Aux frontières des cultures scientifique, technique et industrielle, de nombreuses initiatives conduisent à de nouvelles approches de médiation. Elles agissent à plusieurs stades de développement des projets : autant dans la conception et l’organisation que dans la production ou encore dans la diffusion. Ces acteurs contribuent au partage des CSTI. Comment créer les conditions de l’intersection, de l’interpénétration afin de mutualiser les compétences ? Quelles sont leurs expertises et comment croiser les approches ? Que peuvent apporter les acteurs du réseau à ces structures ? Une journée pour se connaître, et explorer des exemples d’actions culturelles aux périphéries de nos réseaux des CSTI.

Intervenants :

  • Astrid Chevolet, Responsable des actions culturelles et de la communication, Université de Strasbourg - Jardin des Sciences
  • Noémie Lemaire, Designer de services , Cap sciences
  • Luc Jacquet, Président Fondateur, Wild-Touch
  • Cyril Pennec, Producteur, String Theory
  • Kevin Fauvre, Co-créateur - Balade Mentale (Youtube) & chargé de conception, Balade Mentale - ART'M
  • Laurence Chevillot, Chargée de communication et médiation, Inria
  • Didier Roy, Chercheur, Inria
  • Martine Courbin-Coulaud, Ingénieur documentaliste, Inria
  • Brice Goglin, Chargé de recherche et de médiation scientifique, Inria
Voir tous les intervenants
17:00 à 19:00

Coopérez autour d’un café ! Rencontrez vos futurs partenaires.

17:30 à 18:30

Animez vos réseaux en programmant des réunions de travail !

17:30 à 19:00

Participez à la visite exceptionnelle de ce haut lieu de la formation en aéronautique : L’AÉROCAMPUS. Campus de formation destiné aux métiers de la maintenance aéronautique et du spatial unique en Europe, ce « campus entreprises » a une double vocation : en plus des infrastructures et des outils pédagogiques, il regroupe 22 sociétés et un cluster d’entreprises de formation aéronautique.

 

-> Inscriptions obligatoire lors de votre inscription ou sur ce formulaire ( places limitées )

 

RDV : 17H20 – Cap Sciences pour un départ en bus

18:45

Le repas de gala est un moment de convivialité pour tous les acteurs de notre réseau. Il se tiendra à l’Aérocampus.

Départ de la navette : 18H45 à Cap Sciences

Ou visite de l’Aérocampus dès 17H20 (Sur inscription ici)

Retour : 23H30 à Cap Sciences

09:00 à 09:30

Accueil

09:00 à 14:00

Stands de présentation de projets réalisés ou en cours

09:30 à 11:30

Participez à trois courtes conférences (30 min) qui seront organisées en parallèle :

  • Former les futur.e.s médiateurs-trices à l’université

Le master Information et Médiation Scientifique et Technique (IMST) de Bordeaux fait partie des formations des médiateurs scientifiques et des communicants. L’événement l’ « Ère du temps » est le cadre d’un accompagnement et d’apports de professionnels en journalisme, communication et médiation venant compléter les apports théoriques de la formation.

  • Le genre dans la culture scientifique et technique : l’exemple du projet européen Hypatia

La culture scientifique est-elle neutre ? La manière de médiatiser les sciences et les technologies, notamment dans les musées et centres de sciences, ne l’est pas. Comment la communication des sciences et des technologies peut-elle être plus inclusive du point de vue du sexe et du genre ? C’est l’objet du projet Hypatia financé par l’Union européenne dans le cadre du programme Horizon 2020.

  • Les relations entre les citoyens et la recherche

Au travers de trois expériences d’intégration des citoyens à la recherche (Programme européen CIMULACT, Débat citoyen sur l’Espace pour l’Europe et FLAM Liteau) cette intervention vise à illustrer la diversité des méthodes employées et des contributions citoyennes à la science: conception des programmes de recherche, participation à la recherche…

  • Pour et par des publics empêchés : l’exemple de E-FABRIK’

E-FABRIK’ est un projet d’inclusion sociale et numérique de l’association TRACES, qui associe des jeunes et des personnes en situation de handicap. Ensemble, ils imaginent et produisent une solution concrète pour répondre à une gêne qu’éprouve la personne handicapée au quotidien, en apprenant à utiliser les outils de fabrication numérique de leur ville.

  • Intégrer les compétences du XXIème siècle

En 2016, le Vaisseau ouvre le Lab’oh, 400 m² dédié à la créativité. Cet espace répond à la volonté d’aborder dans nos expositions, des compétences transversales : créativité, pensée critique, communication, collaboration, … Découvrons ces compétences et échangeons sur les enjeux et les moyens de les intégrer davantage dans nos structures.

Intervenants :

Voir tous les intervenants
11:30 à 14:00

Durant deux jours nous avons exploré les transitions sous différents formats. Nous avons esquissé de manière conjointe notre position de départ. Nous vous proposons désormais d’envisager collectivement le voire les chemins à emprunter pour aller vers notre point d’arrivée en nous appuyant sur le Jeu de la transition développé par la FING, Fondation internet nouvelle génération.
« Le but du Jeu de la transition est de raconter ensemble un ou plusieurs récits plausibles de la transition d’un « système » dont les joueurs sont des parties prenantes. » ( FING )

14:00

Clôture du congrès

Restitution

Explorer les transitions

Le 35e congrès de l'Amcsti vous propose d'explorer la médiation des sciences dans un monde en transition. Cette rencontre unique sera l'opportunité de questionner collectivement les rôles que joueront demain les cultures scientifique, technique et industrielle.

En savoir plus

Restitution du congrès

Revivez les trois jours de congrès au travers des photos, résumés et autres éléments

Intervenant.e.s

Les intervenant.e.s

Plus de 30 intervenantes et intervenants sont invités à partager leurs visions et expériences autour de l'exploration des transitions.

Voir les intervenant.e.s